PGW 2011 !

Et pour la deuxième année consécutive, le salon du jeu vidayo : Paris Games Week (et ça ne se prononce pas le « Parissss Game Week » siouplaît !)

Stand Ubisoft et le fameux leporidae crétin. Notez l’accessoire Kinect…quoi comment ça je fais de la promo. Ce n’est pas mon genre.

Et voilà, vous ne pouvez plus rien dire, je suis allée du côté de chez Sony pour tester la PS Vita. Donc en gros, je n’ai pas vu grand chose puisque la console a planté sur le titre. Remarquez, c’était pratique pour la photo… Mais sinon y’a rien à dire Sony sait faire de belles consoles.

Pendant ce temps chez SEGA, mes deux chouchous étaient là, malheureusement vu le monde de psychopathe pour tester Sonic Generations, j’ai « préféré » passer mon tour et chercher des anneaux ailleurs. Snif.

Le coup du cosplay Star Wars ça marche à tous les coups avec moi, je pense pouvoir faire un book uniquement avec les personnages de la saga. Mais j’assume ! Moi mon truc sur les salons ce sont les mecs en armure, ça change des nenettes dénudées, c’est moi qui vous le dit ! :]

Un dernier pour la route ! Promis j’arrête…

Pas mal de jeux musicaux étaient à l’honneur au salon (normal Noël approche !) et chez Microsoft on bougeait son boule sur Dance Central 2. Autant vous le dire tout de suite, les chorés sont pas du tout évidentes !

Le salon du jeu vidéo devient de plus en plus populaire, ce qui fait qu’il y avait vraiment é-nor-mé-ment de monde cette année. En revanche, il faut souligner le fait qu’il y avait pas mal de nouveautés (PS Vita, Halo Anniversary, Black Eyed Peas Experience, Rayman Origins…) et c’est tant mieux pour nos petits yeux (et non pour le porte-monnaie) :]

Bon en attendant l’E3 de cet été, je retourne IRL ! /déco
Un gros merci à Cyriloo pour les tofs ! :’]

Diabolo Menthe

Voici venir sous vos yeux ébahis le « TEST ULTIME » de Diablo III. J’annonce la couleur : l’avis qui va suivre est complètement subjectif objectif. Sans plus tarder, découvrez le dernier petit bijou signé par les maîtres du froid. :)

Pour être originale, je n’ai pas sélectionné le barbare bourrin tout droit sorti de la salle de muscu. Non. Je ne suis pas comme ça. En revanche, le beau gosse sorcier (qui je vous le confirme est très habile de ses doigts) a fait mon plus grand bonheur pour tester cette bétà.

Premières secondes de jeu et premi&res sensations. Je me suis retrouvée 10 ans en arrière… L’esprit est bien là et avec des graphismes tràs bien léchés en plus ! Que ça fait plaisir de retrouver ce trou perdu de Tristram ! De plus, je tiens à vous rassurer, bien qu’une décennie soit passée, ce vieux chnok de Deckard Cain n’a pas pris un pixel. Oui, cette vieille branche m’avait manqué !

Grâce à cette bétà, j’ai eu la nette impression que des idées et éléments du célèbre MMORPG World of Warcraft ont été ajoutés à cet épisode. Notamment la possibilité de devenir apprenti forgeron et donc de crafter des armes ou équipements au fil de l’aventure. Et hop un slip en maille fait par bibi.

Bon, qui dit hack’n slash dit cliquer comme un autiste sur sa souris [Proverbe Suédois]. Et oui, pas la peine d’être très fute-fute pour saisir la profondeur et la complexit& de la jouabilit& de Diablo III. Tuer pour gagner des niveaux pour ensuite trucider des ennemis encore plus forts. C’est tout un programme. Mais dans ce cas pr&sent c’est parfaitement bien maîtrisé et on en redemande.

Aucun mort-vivant n’a été blessé lors de ce test. Promis.

L’attente est longue avant la sortie de ce troisième épisode, mais qu’importe. Diablo III s’annonce particulièrement bon. Blizzard sait innover tout en préservant l’identité de son jeu. Lorsque Diablo III sortira, je retrouverai sans aucun doute la petite fille qui s’émerveillait de cette série si particulière. : )

http://www.dailymotion.com/video/xjvkhr

 

Japan Expo 2011

Avec un peu – hum beaucoup – de retard voici donc enfin les quelques clichés pris lors de mon premier Japan Expo !

Pendant ces 4 jours de salon, il est clair que c’était une sacrée aventure ! Entre le monde (200 000 visiteurs au total !), le bruit et tout ce spectacle visuel permanent, je ne savais plus trop où donner de la tête. Voici donc un petit aperçu de ce qui m’a marqué là-bas.

Non, ce n’est pas Stargate…

Cette année pas mal de One Piece. Et de Tony Tony Chopper

On s’y croirait !

Quant à Sonic, c’était un peu la star du salon puisqu’il fêtait, avec de nombreux fans, ses 20 ans ! Et c’est clair qu’il n’a pas un pixel mort !

Il y avait même un sculpteur sur glace pour l’occasion.

Nintendo était là également !

Vipelierre fidèle au poste.

Moustillon aussi.

Et évidemment du cosplay (Assassin’s Creed ici)

Vous voyez le monde là ? Bah c’était comme ça tous les jours !

Bien sûr, cette petite sélection ne représente même pas la moitié de ce que l’on peut y voir. Entre les concerts, les séances de dédicaces, les magasins, les concours… Je ne pouvais pas être partout à la fois ! Mais allez, l’année prochaine je serai mieux organisée, promis ! :)